Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/iura.africavenir-international.org/plugins/system/helix3/core/classes/menu.php on line 89

Latest Blog

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliquaenim ad minim veniam

Les fondements épistémologiques du droit pénal dans les sociétés traditionnelles du Cameroun, de la racine précoloniale à nos jours. Contribution à une réforme de la politique criminelle des Etats d’Afrique noire

EKOBENA ATEMENGUE Marie Joseph

Université de Yaoundé II

 

Doctorante - boursière, Programme « Heritage & Innovations » :

« Les fondements épistémologiques du droit pénal dans les sociétés traditionnelles du Cameroun, de la racine précoloniale à nos jours. Contribution à une réforme de la politique criminelle des Etats d’Afrique noire »

Plusieurs modifications ont déjà été opérées au cours de ces recherches. Le sujet en est ainsi à sa troisième reformulation. Par ailleurs, les éléments manquants devant rentrer dans la conception de l’introduction, tel que les concepts, le cadre théorique, ou encore l’état de la question … sont en assemblage continue (cours de finalisation). Cela signifie en réalité que nous avons des éléments dans chacune de ces catégories (à des proportions variables), mais que les compléments s’effectuent progressivement.

Par ailleurs, nous avons en fin de compte arrêté trois échantillons de sociétés (Société Béti, le Royaume Bamoun, la Société Douala), sous réserves de quelques évocations comparatives. A ce sujet, les recherches amorcées déjà depuis le mémoire de Master relativement au deux premiers, sont progressivement complétées par de nouvelles. C’est donc logiquement que nous avons accordé plus de temps de travail au troisième échantillon, le peuple Douala. Les premiers résultats que nous avons obtenus, s’articulent à l’heure actuelle autour de cinq principaux axes thématiques, lesquels nous servent progressivement à construire de manière logique et cohérente notre démonstration.

Il s’agit notamment de :

l’analyse du droit pénal dans les sociétés traditionnelles du Cameroun précolonial ;
l’analyse du concept de fondements épistémologiques ;
l’analyse de la politique criminelle du Cameroun en tant qu’État (1960) des origines à nos jours ;
de la démonstration de l’insuffisance de prise en compte des fondements africains (place importante de la pluridisciplinarité) ;
de la démonstration de la nécessité de la prise en compte des fondements africains dans la mise en place d’une politique criminelle efficiente au Cameroun et en Afrique noire (à travers les résultats des enquêtes de terrain et le dépouillement du questionnaire). Il est à préciser que les deux derniers axes, s’ils ont été amorcés dans les recherches documentaires, sont largement conditionnés par les résultats de la phase de terrain à suivre.
En effet, la pluridisciplinarité, qui est l’un des traits caractéristiques de la formation « Global Approach » du programme « Heritage & Innovations », issu du partenariat entre la Fondation AfricAvenir International et la Gerda Henkel Stiftung, pour lequel notre projet de thèse a été retenu, a largement influencé ces recherches. En effet, les premiers résultats intègrent entre autres autant les méthodes classiques de recherche documentaire, que le recours à d’autres moyens de communication (les enregistrements des vieux Camerounais, les vidéos documentaires sur les sources du savoir africain, la colonisation…, les enseignements par les contes et légendes africaines, dans la compréhension de la psychologie de la société camerounaise et africaine…), mais aussi des éléments pratiques tels l’organisation des évènements divers, nous permettant à accroître notre rigueur dans l’ordonnancement et la structuration du travail, et surtout l’ouverture, avec les workshops démontrant les infinies potentialités qui existent dans chaque domaine, grâce à l’étude des disciplines connexes (histoire, économie, anthropologie…), lorsque l’on s’inspire des savoirs anciens.

Rendue à plus d’une année après le début du programme, avec projet ayant été approuvé par la direction et le Comité de recherche, la rédaction de la thèse proprement dite est en ce moment en cours. Celle-ci est notamment influencée par les différents ateliers et séminaires d’orientation méthodologique et scientifique qui ont eu cours avec le lancement du troisième semestre, « semestre de rédaction ». Parmi ceux-ci, nous évoquerons « l’ atelier de méthodologie de la recherche » du Professeur MBONJI EDJENGUELE, et surtout le séminaire du SHEMSU MAAT, le Professeur Grégoire BIYOGO, lesquels auront permis d’asseoir le débat théorique mais surtout de clarifier les zones d’ombres persistant encore dans notre démonstration. C’est donc nourrie de ces savoirs que certaines réorientations ont été effectuées et le sont encore continuellement avec l’accord de notre directeur. Le grand symposium sur la spiritualité qui a suivi, nous a aussi fait comprendre que la dimension juridique ne saurait se soustraire de l’analyse philosophico spirituelle qui constitue le sous-bassement même de l’ordonnancement d’une société.

Le processus de rédaction s’est voulu ici séquencé avec un fichier pour chaque chapitre et un fichier central, lesquels sont rédigés progressivement pour être ensuite archivés. En effet, dès que l’un des sous-dossiers (chapitres) est comblé, il est archivé dans un dossier dénommé « rédigé en entier » et sauvegardé continuellement, dans le PC, un support USB, et les différents courriels. La planification personnelle de ce travail prévoit la livraison d’un premier jet entier dès si possible le mois d’août 2017.

 

EKOBENA ATEMENGUE Marie Joseph

Programme « Heritage & Innovations », Fondation AfricAvenir International

Tags: ,

Connect with us

For further information please do not hesitate to contact us using the following contact details

BP: 9234, Old Road of Bonabéri, Douala - Cameroon

  • dummy+ (237) 695 559 844

  • dummy+ (237) 233 390 708

  • dummy iura@africavenir-international.org

Newsletter

Enter your email and we'll send you more information

Search