Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/iura.africavenir-international.org/plugins/system/helix3/core/classes/menu.php on line 89

Latest Blog

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliquaenim ad minim veniam

Le statut des « œuvres d’arts » au Sud-Cameroun sous la colonisation allemande 1884-1916

Calvin Patrick BANDAH PANGA

Université de Yaoundé I
 

Doctorant – boursier, Programme « Heritage &Innovations » :

« Le statut des « œuvres d’arts » au Sud-Cameroun sous la colonisation allemande 1884-1916 »

A la lumière des éléments en notre possession, nous constatons qu’un nombre important  « d’œuvres d’arts » ont été exportées du Cameroun vers l’Allemagne. Les principaux acteurs de cette pratique sont, les administrateurs, les commerçants et les missionnaires, à côté desquels viennent se greffer des expéditionnaires. Ces différents acteurs ont fourni par milliers les musées alors en création en Allemagne à cette époque, grands demandeurs des objets acquis souvent de manière très discutable. La demande allemande en objets a transformé de manière très significative et durable la fonction de ces œuvres, qui sont passées de l’utilitaire au commercial par la standardisation, la vente et les « dons » de ces « œuvres d’arts ».    

En accord avec notre directeur de recherche, il a finalement été arrêté comme thème définitif de notre thèse : « Le statut des « œuvres d’arts » au Sud-Cameroun sous la colonisation allemande 1884-1916 ». Cette reformulation fait suite à l’accès à certaines sources qui font état de ces exportations dont le nombre est important. N’entrent pas dans notre espace de recherche les régions actuelles du Grand-Nord, qui ont connues une première colonisation musulmane, qui a été très destructrice des arts locaux au nom de l’Islam qui les considère comme idolâtres d’une part, et d’autre part le fait qu’à l’époque allemande, cet espace a plutôt été divisé en zones de résidence. Tout au long de notre travail, nous employons l’expression « œuvres d’arts » entre guillemets par souci de compréhension, mais nous pensons à partir de certains exemples nous appuyer sur les langues camerounaises pour interroger l’étymologie des noms de ces œuvres, afin de comprendre toute leur signification, particulièrement pour des peuples qui les ont conçues afin de dégager la différence de sens et de compréhension de ces œuvres par le colon allemand. Les séminaires méthodologiques organisés à la Fondation au sein de l’École Doctorale nous ont permis de donner une ossature complète à notre travail. Nous avons donc par conséquent dégagé une problématique autour de laquelle se structure notre travail qui se répartit en 8 chapitres. Ces chapitres sont subdivisés en 3 parties.

Actuellement, nous avons entamé la rédaction de notre thèse.

 

Calvin Patrick BANDAH PANGA

Programme « Heritage & Innovations », Fondation AfricAvenir International

Tags:

Connect with us

For further information please do not hesitate to contact us using the following contact details

BP: 9234, Old Road of Bonabéri, Douala - Cameroon

  • dummy+ (237) 695 559 844

  • dummy+ (237) 233 390 708

  • dummy iura@africavenir-international.org

Newsletter

Enter your email and we'll send you more information

Search